Abonnement bienfaiteur


En souscrivant un abonnement bienfaiteur de 100 €, vous recevez en 2015 quatre numéros de 160 pages de la revue Les Cahiers de l’Indépendance. Cette formule vous permet en outre d’offrir un abonnement à une personne de votre choix.

Vous pouvez nous adresser votre paiement par chèque à l’adresse suivante : ADALI, 40 rue de l’Échiquier, 75010 Paris.

Ou bien effectuer votre paiement par voie électronique en cliquant sur l’onglet « Je m’abonne » ci-dessous :

Je m'abonne bouton

Une réponse à “Abonnement bienfaiteur

  1. jean-marc convert

    bonjour Monsieur
    je partage votre point de vue et j’y souscris presque à 100%; ma seule réserve est qu’aujourd’hui, le clivage n’est plus droite gauche, mais s’articule entre technocratisme, Maoisme-trotskysme, marxisme,  »économisme » pour reprendre la formule d’Alain de Benoist, que je me permets d’appeler  »consumérisme » et ceux qui comme vous ou moi, veulent que la France soit forte et fière de son identité, de son passé, que les français, quelques soient leurs origines soient fiers de leur pays, car si on est conscient et fort de ce que l’on est, on est capable alors de porter un projet européen qui ne soit pas du technocratisme asservi aux Etats-unis.
    si je puis me permettre une suggestion, et si elle vous agrée, je veux bien vous aider, serait réunir à Huis clos : Eric Zemmour, Natacha Polony, François-Xavier Bellamy, Dimitri Casali, François Fillon, Marion Maréchal Le Pen, Laurent Vauquiez, Hervé Mariton, Bruno Retailleau, Guillaume de Prémare, Jean-Frédéric Poissson, Alain de Benoist, Olivier Vial, Madeleine de Jessy, Virginie Telleme, Ludovine de La Rochère, Anne-Marie Le pourriet, Eric Letty, Sébastien Pillaert, Madeleine de Jessey, Alain Bournazel pour confronter les analyses et constats que chacun ont fait, et si l’unanimité se fait sur l’essentiel, bâtir rapidement un discours, une vision de ce que nous voulons que soit la France; si nous n’agissons pas vite, notre pays n’existera plus; si nous ne bougeons pas, nous laisserons le meilleur des mondes à nos descendants. Nous devons mener ce combat maintenant; tous ceux cités précédemment partagent ou ont la même prescience de l’enjeu qui est devant nous. Et dans une certaine mesure, quand MArtine Aubry dit  » nous ne devons pas asservir l’être humain à la consommation », elle fait inconsciemment une forme d’aggiornamento, bien sur incomplet.
    Parce que nous sommes libres, nous devons agir aujourd’hui et vite pour que notre demain ne soit pas le Meilleur des Mondes.
    votre dévoué Jean-Marc Convert
    06 19 81 83 99

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s